2.6.2 Résistance au feu

Le classement de résistance au feu est attribué à des éléments de construction complets, équipés de leurs vitrages.
On distingue quatre niveaux de classification dans les essais :

          2.6.2.1 R ou de capacité structurelle

          Elle correspond à la capacité d'un élément de construction ayant une fonction porteuse à supporter une exposition au feu durant une période de temps définie sans perte de sa stabilité.

          2.6.2.2 E ou d'étanchéité

          Elle correspond à la capacité d'un élément de construction ayant une fonction de séparation à demeurer, dans certaines conditions précises d'essai, étanche au passage des flammes ou de gaz inflammables.

          2.6.2.3 W ou de réduction de la radiation

          Elle correspond à la capacité d'un élément de construction ayant une fonction de séparation à s'opposer, dans certaines conditions précises d'essai, au passage de la chaleur par rayonnement.

          2.6.2.4 I ou d'isolation

          Elle correspond, dans certaines conditions précises d'essai, à la capacité d'un élément de construction ayant une fonction de séparation à:
          demeurer étanche au passage des flammes ou de gaz inflammables ;
          s'opposer au passage de la chaleur.
          Les temps pendant lesquels la capacité examinée est satisfaite sont exprimés en minutes associées à la classe de performance.
          Les classes d'emploi des éléments équipés de leurs vitrages sont définies par les arrêtés du 21/04/83 et du 03/08/99. Ce sont:
          la classe SF (stable au feu) pour laquelle conviennent les classifications R d'une durée au moins égale à celle requise pour la performance SF ;
          la classe PF (pare-flamme) pour laquelle conviennent les classifications E ou EW d'une durée au moins égale à celle requise pour la performance PF ;
          la classe CF (coupe-feu) pour laquelle conviennent les classifications EI d'une durée au moins égale à celle requise pour la performance CF.
          Ces critères sont pris dans un ordre croissant de caractérisation. Un vitrage pare-flamme est stable au feu pour au moins la même durée et un vitrage coupe-feu est pare-flamme et stable au feu pour au moins la même durée.
          Les produits verriers qui sont susceptibles de remplir les fonctions de protection vis à vis de l'incendie sont les suivants :


Tableau 2j : Produits résistants au feu

Produits Pare-flamme

Produits Coupe-feu

verre monolithique trempé
(qualité de trempe particulière)

verre multi-feuilleté
à gel intumescent

verre bi-feuilleté à gel intumescent

 

verre armé

 

verre monolithique boro-silicate